Impossible à expliquer

29. ledna 2009 v 13:30 | Ketty & Janule |  ff-jednodilky
autor: Laura


* POV Bill *

- On va acheter des glaces! Vous en voulez? Hurle Georg, debout sur la plage avec Gustav. Moi j'ai pas faim.
- Non merci! Dis-je. Je me tourne vers Tom qui barbotte.
- Moi j'veux un gros beignet au chocolat! Il répond. Quel gourmand celui-là!
- Ok! Les deux G s'éloignent peu à peu de notre emplacement pour rejoindre le marchand à quelques mètres de là.
Tom et moi, nous sommes toujours dans l'eau. On adore ça. Eh puis, pour une fois qu'on a des vacances, on en profite. La mer est chaude, le soleil éblouit. Petit moment de paradis.
Je m'allonge sur l'eau en faisant la planche. Hmm, j'adore cette sensation de plénitude, le sentiment de ne faire qu'un avec les éléments et le silence protecteur des fonds marins. Je ferme les yeux et respire à plein poumon...
Quelqu'un me chatouille le dos, deux mains sur les épaules... Je me noie ARG, la sortie viiite!!!
- Aaah, Tom! Abrutis va! Tu vas me le payer... Je bondis sur lui et le coule. Il m'attrape le pied et me refait tomber sous l'eau. Il est plus fort que moi en plus! Je tire ses dreads, il déteste !!
- Bill, lâche ça!
- Nan. Il m'agrippe les hanches, me soulève et me projette dans l'eau. Je ne vois plus très clair. Le sel me pique les yeux. Je le rattrape et tire sur son froc. Oulala le p'tit cul à l'air !! Je ressors la tête mort de rire. Il remonte son caleçon et se jette sur moi. On roule. Je me sens décoller. Tom me porte comme une princesse en courant jusqu'à la plage.
- Tu vas me payer le coup du cul à l'air. Dit-il.
- Oulala, j'ai peur... Il continue à courir avec moi dans les bras. Les gens aux alentours nous regardent comme des demeurés.
Soudain je m'étale sur le sable.
- Putain Tom, tu m'as explosé le dos!!
- C'est fait exprès. Il commence à me chatouiller. Je déteste ça. Je perds le contrôle de mon corps.
- Tom, arrête!! Il me met plein de sable dans les cheveux, sachant que je vais mettre une heure à l'enlever. J'essaie de le pousser avec les bras et les jambes. Il continu ses chatouilles insupportables. Je rigole malgré moi. Il s'allonge sur mon corps...

Il arrète de me chatouiller...
Je le regarde...
Ses pupilles toutes dilatées...
Sa peau bronzée...
Ses dread qui tombent sensuellement sur ses épaules dorées...
Ce petit piercing au coin de la lèvre...
Il me fixe. Son corps tout contre moi...
Son souffle si proche... J'ai l'impression qu'on est seul, qu'on est dans une bulle...
Mon coeur dans ma poitrine accélère, mon ventre tiraille, j'ai chaud...
J'ai soudainement chaud...
Mon regard se perd dans ses prunelles d'un marron pétillant... Tom approche sa main de mon visage et enlève une mèche que j'ai collé à cause de l'eau... Son geste est tendre...
- Qu'est ce que vous faites les mecs? Demande Georg en arrivant. On sursaute en même temps et Tom roule pour s'allonger à côté de moi.
- Rien... Euh... On faisait une bataille de chatouilles parce que Bill m'a enlevé le maillot sous l'eau. Explique Tom.
- Quoi !! On a vu le cul de Tom et j'ai râté ça! Rigole Georg.
- Eh ouai, pas de chance. Dis-je.
- On a ton beignet. Dit Gustav en le tendant à Tom.
- Merci. On s'installe tous les quatre en cercle sur le sable. Je n'arrive pas à me remettre du petit moment entre Tom et moi. La parfaite harmonie. Instant intense! Je sais pas si c'est normal de ressentir une attirance pour son frère! Non! Ce n'est pas normal ! Pourtant il est si... si... sexy!
Je le regarde manger son beignet au chocolat. Une petite perle chocolatée dégouline du creux de ses lèvres... J'ai la terrible envie de la lécher... Oui, la lécher pour partager le goût du chocolat et celui de cette peau appétissante... Hmmm. Pouf! Je me sens pas bien! J'ai super chaud. Mon regard dévore les lèvres pulpeuses de Tom... Il se tourne vers moi. Je baisse les yeux. La honte de matter mon frère avec des pensées peu catholiques.
- Personne ne parle. Constate Gustav.
- Normal on mange. Dit Tom. Moi non, en fait oui, je bouffe mon frère.
- Ca vous dit une petite soirée boîte de nuit? Propose Georg.
- Je présume qu'on ne peut pas refuser! Dis-je.
- Ca c'est sûr, vu que tu es le seul qui n'aime pas! Dit Gustav.
- J'y peux rien, je ne sais pas danser. D'ailleurs les fans se foutent bien de moi quand je me mets à danser pendant les concerts.
- Pfff, tu te fais des films! Dit Tom pour me rassurer. Petit sourire craquant.
- Hey Maky! Fait nous Shakira! Rigole Georg.
- Ah non! Tu ne vas pas remettre ça!! Dis-je. Alors ce soir je ne sors pas!
- Allez, pour me faire plaisir... Sourit Tom. Oulala, comment résister? J'ai tellement envie de lui faire plaisir en plus.
- Bon, d'accord pour cette fois. Mais pas question que je danse.
- Tu boiras. Dit Gustav. Pas bête! Noyer mon déplorable sens du rythme dans l'alcool. Par contre Tom, évite de te bourrer la gueule comme la dernière fois.
- Ah ouai! J'y pensais plus! C'était génial. Dit Tom.
- Tu te rappelles qu'on s'y est pris à trois pour le coucher! Dit Georg. Le pire c'est qu'il a vomi sur toi Gus. Mort de rire.
- Et Bill qui ne pouvait pas nous aider parce qu'il était resté enfermé dans les chiottes. Rigole Gustav.
- Attends! C'est pas drôle! J'y suis resté toute la nuit. Dis-je.
- C'était une pire soirée. Dit Tom.
- Ouai !!

[...]

On décide de rentrer car il me faut deux bonnes heures pour me préparer!
Après un repas " coca-pizza " et 1h30 dans la salle de bain, on entre dans le taxi qui nous emmène en boîte.
Gustav, Tom et moi, sommes à l'arrière, tandis que Georg est à l'avant.
Je suis content de mon look! J'ai bien réussi ma coiffure ce soir. Je me suis toujours demandé comment Tom faisait pour être beau avec des fringues de merde! Bon! J'exagère... Je le regarde discrètement, il est collé a la vitre, les lumières de la ville se reflètent dans ses yeux... Hmmm...
On arrive enfin devant notre boîte de nuit favorite. Y a déjà du monde! De toute façon on s'en fout puisqu'on est V.I.P. Georg paye le chauffeur et on sort de la voiture.
Tous les regards se tournent vers nous. Eh oui, "Tokio Hotel" arrive. Bon, c'est vrai, je me la pète... Espérons que les videurs pourront contenir la foule qui nous acclame.
On pénètre dans la boîte de nuit après avoir salué nos fans en délire. Star, star, star... Il faut bien que je m'éclate, vu que je vais passer une soirée de merde!
On suit Georg - l'habitué des lieux - qui nous dirige vers une banquette fort bien placée! Entre les toilettes et les enceintes. Défilés des poufiasses, des gars qui ont la gerbe et musique à fond. Bref, un endroit agréable où je compte bien rester assis avec mon verre. On s'installe.
- C'est fou le monde qu'il y a ce soir! Hurle Georg pour qu'on l'entende.
- Ouai! C'est parce que c'est les vacances. Dit Gustav.
- Quoi?! Demande Georg.
- Les vacances! Répète Gustav.
- Non, pas avec toi! Dit Georg.
- Mais non! Les VACANCES !! Hurle Gustav.
- Aaaaah, d'accord! Je croyais que tu voulais qu'on danse.
- Quoi?! Pfff. On a pas fini. De toute façon on vient pas ici pour parler.
Tom est resté silencieux depuis le repas. Il a l'air pensif. Je l'observe... Il regarde autour de lui, sûrement à la recherche de la pute de ce soir... Je ne supporte pas quand il fait ça!! Je trouve ça dégradant... Eh puis chuis jaloux!
- Bill tu veux boire quoi? Me demande Georg.
- Un truc bien fort. Je réponds.
- Et toi Tom?
- Pareil ! Les G se lèvent en direction du bar. Georg connait la serveuse... Il paraît que c'est son ex. Enfin, c'est à vérifier!
Je pose mes yeux sur Tom qui me fixe.
- Quoi?! J'ai un bouton? Une tâche? Une mèche rebelle?
- Euh... T'es... Euh... Non rien! Il baisse les yeux. Qu'est ce qu'il allait dire? Je le trouve vraiment bizarre! C'est peut-être le truc qui s'est passé à la plage...
Georg et Gustav reviennent avec deux bouteilles de Vodka et trois carrafes de jus de fruit. Miam, miam. Je me sers à boire. Georg se penche à l'oreille de Tom et lui glisse quelque chose dans la main.
- Ah NON !! Tom, tu vas pas prendre de l'ecstasy ce soir! J'hurle.
- C'est bon Bill, pour une fois... Il avale le cachet avec une bonne dose de Vodka. Je déteste quand il fait ça !!! C'est ça qui le rend malade. A coup sûr va falloir le ramener.
Si c'est comme ça je lui fais la gueule! Et à Georg aussi d'ailleurs !!

Je bois mon verre petit à petit, risquant mes yeux ça et là dans la salle. Tout le monde danse ou presque. La lumière multicolore bouge avec la musique, qui est toujours aussi nulle!
Mes trois camarades se lèvent pour danser. Bien sûr ils ne me demandent pas de venir avec eux. Ca serait inutile. Eh puis comme ça je garde les verres!
Tom se déhanche au milieu de la piste. Je ne peux pas m'empécher de le dévorer des yeux. Il est tellement... beau! Je bois une gorgée, comme pour oublier la pensée que je viens d'avoir. Il est entouré de plusieurs filles, toutes aussi connes celles-là!! Pfff... Je bois à nouveau. Ma tête tourne légèrement. Tant que j'ai pas mal au ventre je continue.
Georg revient à la table.
- Alors Billou? Tu te fais pas chier?
- Non je bois!
- Ok... T'as vu la fille là-bas? Il me montre une belle bonde accoudée au bar.
- Ouai.
- Tu vas la retrouver dans mon lit. Pas trop prétentieux le gars!! Il s'avance vers le bar. J'ai pas envie de râter le rateau du siècle !! Soudain un mec s'assoit en face de moi, me cachant "Georg à la conquête de la femme".
- Tu veux danser? Me demande t-il. J'ai peur qu'il m'ai prit pour une fille...
- Non, merci... Je bois une gorgée, mais il ne bouge pas.
- T'es pédé? Gloups. Je m'étrangle avec la Vodka. Je réponds ou pas?...
- Euh... Pourquoi? Je risque, en replongeant dans mon verre.
- Parce que t'es beau. Gloups. Deuxième gorgée avalée de travers.
- Désolé, il est pris! Tom vient se placer à côté de moi et passe son bras derrière ma nuque.
- Euh... Pardon. Le gars se lève. Pfiou! Sauvé!
- Merci. Dis-je. Mais Tom s'enfile un quatrième verre et se lève titubant.
"Il est pris"... Magnifique phrase venant de mon frère...
Georg revient l'air triste.
- T'as râté? Je demande.
- Ouai, son mec vient d'arriver...
- Pas de chance ! Pour une fois que ton physique n'est pas en cause... Pas le temps de terminer que je me reçois une rondelle de citron dans la gueule.
Bon... C'est pas tout ça mais j'ai envie de pisser moi. Je termine mon verre cul sec et me lève.
- Tu vas où? Me demande Georg en hurlant.
- Aux chiottes!! Il acquiesce de la tête. Je me dirige vers les toilettes... Je vois un peu flou... Disons que l'image n'est pas nette. J'arrive dans les chiottes. Ca pue, c'est trop horrible! Je me regarde dans le miroir, poualala la tête!! Bon... Oh non, je déteste quand on pisse tous ensemble. Je me sens observé, lorgné, comme si je n'avais pas ma place parmi ces étalons! Je me mets à un endroit stratégique, pas trop près des autres, pas trop loin non plus pour ne pas attirer les regards.
Je me soulage vite fait bien fait et je vais rejoindre Georg à la table.
En chemin je suis accosté par Tom -le déchet-.
- Mon Billou! Tu sais que t'es beau toi! Allez viens bouger ton corps tout contre moi. Il joint les gestes à la parole.
- Non Tom! Arrètes de boire, t'es mort toi! Je le pousse gentiment. Il repart sur la piste, je m'asseois.
- Il est dans un état lamentable! Dit Georg.
- Ouai! Il a encore bu? Je demande.
- Oui, deux verres! Pfff, il exagère... Un vrai gamin. Il a beau être charmant, quand il est comme ça j'ai envie de lui mettre des claques!
Je me ressers un peu de Vodka.
- Tu tiens bien l'alcool ! S'exclame Georg, voyant mon excellent état après 5 verres.
- L'habitude!! Je souris. Au fait tu ne dragues plus?!
- Nan! Personne ne me veut. Dit Georg d'une petite mine.
- Essaye le gars là-bas, il est homo. Dis-je.
- Comment tu sais?
- Il m'a dragué tout à l'heure.
- Pas bête! J'ai peut-être ma chance. Dit-il en se levant. Alala. Il adore draguer les mecs. Il est un peu bi- sur les bords! Alors que Georg se dirige vers le gars, un attroupement suspect se forme au milieu de la piste...
Gustav arrive avec Tom sous le bras.
- Qu'est ce qui s'est passé? Dis-je en me levant.
- Tom a gerbé dans le décolleté d'une fille. Explique Gustav.
- Mais elle m'a touché la bite... Elle a pas le droit... Y a que Bill qui peut la toucher...
- Quoi?!!! Mais tu va pas bien Tom !!! Je m'exclame. J'aide Gustav à l'asseoir sur la banqette.
- La tête qu'elle a eu quand des morceaux de pizza sont tombés entre ses nichons, hahahaha... Rigole Tom. Il gigotte dans tous les sens.
- Tom calme toi ste plaît. Je m'asseois près de lui. Il a une tête de défoncé!! Alcool + drogue = mauvais mélange !! Tom continue à rire tout seul. Gustav se penche sur moi.
- On va rentrer! Dit-il.
- Ouai. Il faut aller chercher Georg.
- Il est où?
- Là-bas! Dis-je en montrant le bar où Georg discute avec l'homo.
- Il le connait? Demande Gus.
- Non, il le drague!! Gustav tire une de ses tête! Le pauvre... Entre Tom et Georg il n'est pas gâté !!
Il se dirige vers nos "deux amoureux". L'attroupement s'est dissipé. Tom pause la main sur ma cuisse.
- Hmm... Bill... Mon p'tit coeur... T'es magnifique !! Kiah... Il me donne chaud. Dommage que ses paroles sortent sous l'effet de l'alcool... Gustav et Georg reviennent.
- Alors? Je demande à Loréal.
- Encore quelques minutes et il me roulait une pelle !! Je rigole.
Je me lève et soulève Tom, Gustav m'aide. On se dirige vers la sortie, vascillant tous les quatre.
Bien entendu il caille, y a pas de taxi et Tom continue à débiter des mots obscènes à mon oreille!!
Après une attente de quelques minutes ( et Tom qui commence à peser lourdement sur l'épaule ), un taxi s'arrête. Nous montons à l'intérieur difficilement.
Dans la voiture, Gustav le plus sobre est à l'avant, Georg est collé contre la vitre comme moi, Tom est au milieu en train de rigoler comme un glandue. Je viens de remarquer qu'on se donne la main... Je ne m'en étais pas rendu compte... C'est bizarre. Nos doigts emmélés comme un couple...
- C'était sympa! Dit Georg pour briser le silence.
- Ouai. Dis-je.
- A part que j'ai pas eu le temps de conclure. Rigole Georg.
- Si il avait essayé de t'embrasser, tu l'aurais laissé faire? Demande Gustav. Georg hésite un instant et dit:
- Ouai... Juste pour voir ce que ça fait d'embrasser un mec. Je serre la main de mon frère un peu plus fort. Il se tourne vers moi et me fait un clin d'oeil remplit de pensées pornographiques. Je ne sais plus quoi faire, la situation me trouble.

On arrive enfin devant notre chez nous à tous les quatre. J'adore la vie en communauté !! Surtout qu'on s'entend super bien!
On descend du taxi non sans mal.
- J'ai envie de gerber. Dit Tom. Il se penche et dégueule sur mes santiag. Quoi!! Mes chaussures... Snif.
- Putain Tom t'aurais pas pu aller plus loin?! J'hurle.
- Pas eu le temps poussin... Niah, "poussin"... Georg et Gustav sont mort de rire devant l'état de mes pieds. Comment je vais faire pour nettoyer tout ça?
Gus paye le chauffeur et on entre dans l'appart.
- J'ai pas envie de dormir... Gémit Tom en s'accrochant à mon bras.
- Il vaudrait mieux vu comme tu es !! Dit Georg.
- Pfff... J'ai soif !!
- Mais t'es chiant Tom! Déjà qu'on a dû partir à cause de toi. Je m'énerve. Et mes chaussures qui sont pourries.
- Enlève les sinon ça va faire des traces. Dit Gustav.
- Je ne peux pas les toucher c'est dégueulasse!!
- Ouh la chochotte, ouh la chochotte. Rigole Tom.
- Ferme là ou je t'en fous une ! J'hurle d'un coup.
- Vas-y, tape moi, han! Tom explose de rire. Je vais le butter ce con!! Je retire mes chaussures en essayant de ne pas toucher la substance qui sort tout droit de l'estomac de mon frère. Les G me regardent dégoûtés. Tom est toujours mort de rire, il titube dans le couloir.
BOUM !!!
On se retourne tous les trois en même temps. Tom est étalé par terre. Je crois qu'il s'est prit les pieds dans son baggy.
Je me précipite vers lui.
- Ca va?
- Ooooh, un ange... Chuis au paradis?
- Arrêtes de faire le con et lève toi. Avec l'aide de Gus et Georg on le relève.
- J'me sens pas bien... BLOUARG !!! Il vomit à nouveau, mais cette fois sur les pieds de Gerog.
- Enculé !!! Hurle le bassiste.
- Tu vois! Si tu lui donnais pas de la drogue ça n'arriverait pas. J'en profite pour faire ma petite morale.
- Oh c'est bon! Il n'a pas qu'à en prendre... Georg part énervé.
- On va le coucher. Me dit Gustav.
- Ouai. On le porte dans les escaliers. Il est super lourd, en plus il fait que bouger, ça ne facilite pas la tâche.
On est enfin à l'étage! Direction sa chambre qui, bien entendu, est tout au bout du couloir!!!
On trébuche, titube... De plus en plus lourd on dirait.
Je pose la main sur cette poignée tant désirée.
- Je veux que Bill me couche! Dit soudainement Tom.
- Mais je ne peux pas tout seul. Dis-je.
- Je veux que ce soit toi!
- Attends! Déjà qu'on doit s'occuper de toi, si monsieur fait le difficile...
- Biiiill, ste plaît... Petits yeux de chien battu, je ne pourrais pas résister. On avance dans la chambre. Ca pue le fauve là-dedans, il pourrait aérer de temps en temps. On le dépose sur le lit.
- Bon j'te laisse, si t'as besoin d'aide appelle moi. Dit Gustav en sortant.
- Ouai.

Récapitulons !!!! Tom est affalé sur le lit, habillé, avec des restes de pizza et d'alcool sur les fringues. Il est complètement défoncé et je suis seul pour le coucher !!
- J'ai mal au ventre...
- Ah non! Si t'as envie de vomir tu vas aux toilettes.
- Nian... Arrêtes de crier, j'ai mal à la tête. Je m'asseois près de lui sur le lit.
- C'est ça de prendre de la drogue. Tu sais bien que tu ne supportes pas.
- Mais j'aime bien au début... Eh puis c'est pas souvent.
- Ouai. Mais après tes malade et tu nous gâches la soirée!
- Pfff...
- Bon ! Déshabille toi que je te borde... Tom ne bouge pas.
- Je ne peux pas me déshabiller chuis trop maaaaaaaaaaaaal...
- Ok, je te le fais. Je soupire. Je lui enlève la casquettes puis le bandeau. Je retire son T-shirt en galérant, car môssieur a tellement mal au ventre qu'il ne peut pas se lever. Il profite de la situation, je le connais !!!
Je m'attaque au bouton de son baggy... Ca me fait bizarre... Mes joues chauffent je le sens. Respire Bill, t'as déjà déshabillé ton frère quand même !! Je me lève et me place au bout du lit. Je lui enlève ses chaussures, attrape son pantalon et tire d'un coup sec. Laissant apparaître son ULTRA MOULANT ET SUPER SEXY boxer!!! Mes yeux ne se détachent plus du morceau de tissu qui recouvre cette partie... inconnue du corps de mon frère!! A quoi je pense moi?! Je secoue la tête pour chasser les pensées étranges et me reconcentre sur le couchage de Tom qui semble s'être endormie...
C'est pratique que son lit ne soit pas fait. Je dépose la couverture sur son corps MAGNIFIQUEMENT SEXY ET SUPER ATTIRANT non, reprenons, sur son corps maigre et frissonant... Je préfère ! J'éteins la lumière et m'apprète à sortir.
- Mmh, Bill, dors avec moi. NAAAAAAAN, je ne pourrais pas résister !!!
- Euh... T'es sûr? On ne sait jamais si il change d'avis.
- Oui. Aaaaaaaah, il n'a pas changé d'avis !! Je fais quoi?
- Je reviens, je vais... Dans la salle de bain. Je sors rapidement de la chambre et me dirige vers celle de Gustav. Je toque.
- Moui. Voix faible et endormie.
- C'est moi.
- Entre c'est ouvert. Je pénètre dans l'antre sombre de Gus (pas de pensée perverse merci !!) Qu'est ce qu'il y a?
- Tom veut que je dorme avec lui.
- Et alors? C'est ton frère. T'as déjà dormi avec lui.
- Ouai mais... Je ne vais pas lui dire que si ce soir je dors avec je le viole... Ouai, t'as raison, chuis bête. Bonne nuit.
- Bonne nuit. Je sors de chez Gustav et me place face à la porte de Tom. Derrière ce morceau de bois, mon frère est sagement couché en boxer ULTRA MOULANT ET SUPER SEXY. Je dois avoir un sérieux problème...
Après tout on ne fera que dormir.
J'entre doucement, si il dort je pars...
- Bill c'est toi? Merde!
- Ouiiii, j'arrive. Heureusement qu'il fait nuit! Je me déshabille pour ne garder que mon caleçon. J'entre dans le lit où mon frère m'a fait une place. Il est bourré quand il veut celui-là. Je m'allonge le plus près possible du bord, pour éviter un quelconque contact avec Tom.
- Bonne nuit. Dis-je.
- Mh nuit. Ouf!! Il est à moitié dans les vappes.

Dodo, dodo. Il faut que j'arrête de penser au fait que je soit couché dans le lit de mon frère qui est en simple sous-vêtement. C'est normal après une soirée bien arrosée...
Il faut dormir Bill !! Je suis mal installé. Je tombe presque. Faut dire qu'un lit une place ce n'est pas pratique!
Si je ne bouge pas je ne pourrais jamais dormir! J'ai déjà des fourmis dans les jambes. Bon, je tente un léger mouvement. Hiiiiiiiii ! Les pieds de Tom. C'est rien, c'est des pieds. C'est pas excitant un pied... Respire Bill, arrêtes de penser et endors toi! C'est plus de 6h du matin...
Je ferme les yeux espérant trouver le sommeil, lorsqu'une main innocente se pose sur ma hanche. Tom vient de se retourner et il m'enlace presque entièrement.
Je n'ose plus bouger. Je suis couché en caleçon, dans les bras de mon frère qui est presque nu !! Quelle situation embarrassante car excitante!
De toute façon il dort, donc c'est rien ...
Sa main glisse sur mon ventre, il se colle encore plus à moi. Oh mon Dieu!!! Je vais mourrir!!
J'ai carrément arrété de respirer... Qu'est ce que je fais? Je ne pourrais jamais dormir dans ces conditions!!
Cette main, pas très innocente en fait, poursuit sa descente vertigineuse jusqu'à mon entre jambe. Haaaa. La pire torture !!
- Bill, j'ai envie de toi. Mon coeur râte un battement... Tom vient de dire ça d'une façon si sensuelle... J'en ai des picottements dans le ventre. Je ne vais rien dire. Que répondre à ça de toute façon?
Ses doigts glissent dans mon caleçon. Ils entrent en contact avec mon sexe. Je me cambre et viens appuyer mes fesses sur son entre jambe. Les doigts de Tom vagabondent au hasard dans mon sous-vêtement... Je ne vais pas pouvoir tenir. Je tremble déjà!
Sa main entoure mon sexe, il se colle toujours plus à moi et commence de légers va et vients.
- Haa. J'ai pas pu retenir ce gémissement. Il accélère les mouvements de sa main sur ma virilité en feu. Je me tortille presque involontairement. Une douce chaleur s'empare de mon corps. Ow. Toujours ces allées venues rapides. Une vague de plaisir me submerge. Je m'accroche à son bras. Haaaaaaaaan. Plein de paillettes. Je me libère dans sa main. J'halète et transpire. Mon frère vient de me branler!! Je le sens se détacher de mon dos, ma main est solidement accrochée à son bras. Je le lâche.
Bon? Qu'est ce que je fais? Je m'endors comme si il ne s'était rien passé ou je me retourne pour goûter à ses lèvres qui ont l'air fort appétissantes?! Bill !! Décides-toi bon sang!! On continue ou on arrête? Il y a un silence pesant. Comme si Tom attendait que je me décide...
Tant pis... On réfléchira aux conséquences demain! Je me tourne pour me mettre face à lui. Enfin, je crois, parce qu'il fait noir.
Je sens son souffle ricocher sur ma bouche. Il est tout près... Ses lèvres m'attendent sagement... Pourquoi j'hésite comme ça?
Je risque ma main au hasard sur son corps. Il est tout chuaud... Il se colle contre moi.
Nos bouches ne sont plus qu'à quelques millimètres.
Mon coeur bat plus fort.
Je tremble presque.
Sa main se pose sur mon épaule...
Il m'approche de lui lentement...
Nos lèvres entre en contact. Je sursaute. Il me serre plus fort. On ouvre la bouche en même temps. Sa langue part à la recherche de la mienne... Il embrasse trop bien. Dommage qu'il y ait un arrière goût de vomi. (mdr). Je fais-fi de se désagrément et me concentre sur l'exploration de cette bouche, de ses lèvres si gouluent qui me donnaient tant envie.
Sa main descend sur mon dos.
Je resserre mon étreinte.
Je sens son corps s'appuyer sur le mien, il m'allonge et se met sur moi. On poursuit notre baiser passionné. C'est tellement agrèable!! Mon coeur accélère, mon souffle se mélange au sien.
Nos lèvres se détachent... J'adorerais voir ses yeux...
- Tom, allume la lumière. Je murmure. Je le sens se pencher hors du lit et trifouiller l'interrupteur de sa lampe de chevet. Une lumière tamisée envahit la chambre. Mes yeux sont génés.
Quand je vois enfin clair, mon regard s'arrête sur le visage de Tom. Un visage magnifique. Des yeux pétillants... Il me sourit. Niah ! Trop beau.
Je n'ose plus bouger. Je ne sais même pas quoi faire moi! Je me perds dans l'observation de son visage. Je sens ses doigts sur mon caleçon, qu'il fait descendre lentement le long de mes cuisses. La situation devient critique!
- Tom arrêtes! On est frère! Ca ne se fait pas. Il remonte sa main et m'enlève une mèche que j'ai devant les yeux.
- Tant qu'on ne fait pas de mal je ne vois pas ce qui dérange. Dit-il.
- Ouai mais... C'est pas normal !
- Je préfère deux frères qui couchent ensemble parce qu'ils s'aiment, qu'un vieux pervers qui viole une gamine de 4 ans!!! En effet!!
- Euh... Tu m'aimes? Oulala, la question qui met un blanc.
- Je crois... Pouloulou. Mon corps en ébullition !! Je souris, ses yeux brillent encore plus.
Il recommence à retirer mon sous-vêtement... Je ne sais pas où mettre les mains. Je les pose sur son dos, lui arrachant un frisson. Torse contre torse. Ma poitrine se soulève rapidement alors que mon caleçon s'arrête sur mes pieds. Un vif mouvement de jambe et je le balance hors du lit.
Je suis nu sous mon frère. Tom me regarde toujours. Il approche ses lèvres des miennes et dépose un petit bisou sucré. Sa bouche descend dans mon cou.
Je suffoque... Il suçote ma peau.
- Hmmm. Mais la position n'est pas très confortable. Je décide d'écarter les jambes.
J'ai chaud, chaud!! Tom continue son aventure buccale sur mon torse, il me lèche, me mordille. Eh moi je ne sais pas quoi faire.
- Mmh, Bill, déshabille, mmh, moi. Aaaaaaaaaaah. C'est trop excitant !!!! Je fais comment? Il me suçote les tétons. J'aventure mes doigts sur son boxer. Il remonte légèrement pour me faciliter la tâche. Je fais descendre délicatement le morceau de tissu sur ses jambes. Il m'aide de ses mains. Nos virilités entrent en contact. J'ai du mal à respirer moi! Il finit de se déshabiller et s'allonge à nouveau sur mon corps nu et fiévreux. Tous mes sens sont en éveils.
Chaque parcelle de ma peau se délecte de l'effleurement de son corps.
Il commence de légers mouvements de bassin, frottant son sexe contre le mien. La chaleur augmente. Sa bouche savoure ma chair. J'appuis sur son dos comme pour le coller plus à moi. Il accélère ses mouvements. J'écarte un peu plus les jambes. Son visage s'approche du mien. Il sourit... Ses doigts glissent dangereusement jusqu'à mon entre jambe. Sa peau frissonne contre la mienne, il remue toujours son bassin, je m'essoufle. Je le sens un peu trop entreprenant...
- Tom j'ai peur! Il plonge ses yeux dans les miens.
- Ne t'inquiètes pas Bill... Laisse toi aller...
- Je sais bien mais je flippe. Et ça me bloc. Il pose sa main sur mon visage et me caresse la joue tendrement.
- Ai confiance en moi mon ange. Aaaaaaah, trop craquant. Je souris pas très rassuré. Tu as envie au moins? Me demande t-il.
- Ui. Petite voix coupable. Son doigt titille mon anus, je me contracte.
- Calme toi mon coeur, tu ne vas rien sentir... Que du plaisir... Il me carresse le visage d'une main et dépose ses lèvres sur les miennes. Instant magique, nos langues se rencontrent.
- Hmmm. Il vient de rentrer un doigt en moi, ça va, c'est pas désagréable... On poursuit notre baiser, alors qu'un deuxième doigt me pénètre. C'est un peu plus douloureux là. Nos bouches se séparent. Tom me fixe.
- T'es beau Bill. Je souris. Avec tes yeux noisettes qui ont l'air si innocents ! Tes lèvres pulpeuses bonnes à croquer... Tes joues rebondies quand tu fais ton plus beau sourire, celui-là d'ailleurs...
- Haaaa. Le troisième doigt est entré. Il est irrésistible mon Tom comme ça!!!! Je m'habitue peu à peu à sa présence entre mes cuisses. Il enlève ses doigts.
- Ca va? Il demande.
- Oui. Il sourit, il est resplendissant ce soir!!! Mais il n'est pas censé être bourré?
Il soulève doucement mon bassin. Le moment fatidique arrive. J'aime bien la jouer tragédie. J'ai une appréhension énorme. Pourtant j'ai envie que mon frère me prenne.
Je sens son sexe s'approcher de mon entrée, qui est plus souvent une sortie d'ailleurs...
- Tu te rappellles à la plage? Me demande Tom. Nos deux corps mouillés l'un sur l'autre... Nos peaux dorées par le soleil... Le bruit berçant des vagues... Cette chaleur environnante... Juste toi et moi... Le sable doux... Je t'ai trouvé magnifique. Je crois que si Georg et Gustav n'étaient pas arrivés je t'aurais embrassé! Pas de maquillage, tout décoiffé... Si attirant, comme d'habitude... Je crois que je t'aime vraiment Bill, t'es beau, ta bouche est délicieuse...
- Han ! Il vient de me pénétrer en douceur... Ses mots me caressent autant que ses mains. Mon ventre tiraille un peu mais ça va. Il s'enfonce complètement en moi et ressort.
- Ca va mon ange?
- Ouich. Je soupire. Je m'accroche à son dos. Il commence de légers va et vient. La douleur fait place au plaisir.
- Hmmm. Il gémit dans le creux de mon cou. Je fais descendre mes mains jusqu'à ses fesses, je les sens se contracter à chaque effort. Il accélère.
- Haa. Quelle sensation indescriptible ! Je n'aurais jamais imaginé ressentir ça un jour. Ma respiration accélère. Mes doigts glissent sur sa peau humide. Pus vite Tom. Je gémis. Il accentue ses mouvements. Mon corps s'enflamme. Il est tout contre moi. Il replonge ses yeux dans les miens. J'y vois des étoiles...Il ralentit puis s'enfonce violemment. HAN !! Je me cambre sauvagement, griffant son petit cul rebondis. Il sourit victorieusement.
- Je t'aime Bill. Murmure t-il en poursuivant ses allées venues en moi. Il ne me quitte plus des yeux... Toujours cette chaleur exaltante. Je frôle le nirvana... Il accélère.
- Hmm. Sa main va chercher mon sexe entre nos ventre. Ah oui! Il me branle rapidement. Je veux sa bouche... Je m'approche de ses lèvres qui s'ouvrent pour laisser échapper des soupirs de plaisir. Je les lèche. Un coup plus profond. Han! Nos bouches se collent l'une à l'autre. Baiser fougueux et brouillon. Il va toujours plus vite entre mes jambes tremblantes. Sa peau brûlante se frotte à la mienne. Sa main caresse mon sexe. Je m'essoufle, j'halète, je transpire... Chambardement intérieur. Oh Tom!
Il sourit à son nom.
- Haaa.
- Han! On crie plus fort. Le désir m'emporte. Je vais sombrer... Il sort littéralement puis m'enfourne avec ardeur. Je me cambre... Haaaaaaaaan, extase libératrice. Il va et vient encore en moi. Ses muscles se contractent, ses lèvres s'entrouvent, une perle de sueur vient se nicher au creux de sa bouche...
- Haaaaaaa, putain, Biiiiiiiiiiiill. Il s'éfondre sur mon corps ruisselant.Trop sexy!!
Je n'arrive plus à reprendre mon souffle, c'était trop bon!!! Je ferme les yeux complètement épuisé.
Nos corps finissent de se consumer.
C'est la première fois que je touche les étoiles!! Tom se retire puis s'allonge à côté de moi.
Nous entremélons nos doigts.
On ne parle pas...
Aucun mot n'est assez fort pour décrire ce que l'on vient de vivre.
Peu importe où on sera demain. Maintenant le monde est ici. ( Reden).
autor: Laura
 

Buď první, kdo ohodnotí tento článek.

Komentáře

1 jennifer jennifer | Web | 30. ledna 2009 v 13:18 | Reagovat

j'ai trooooop adoré , bravo ^^

Nový komentář

Přihlásit se
  Ještě nemáte vlastní web? Můžete si jej zdarma založit na Blog.cz.
 

Aktuální články

Reklama